In Tribune expert

Les projets de transformation sont toujours des projets clés avec un impact fort pour les équipes, impliquant un changement profond des processus et ayant des répercussions sur une importante portion de l’entreprise. Le démarrage de ce type de projet est souvent porté par les équipes DSI ou les équipes Métiers, ce qui implique des objectifs fondamentalement différents.

De nos jours, il est courant de voir des projets de transformation initiés par la DSI ayant pour but une réduction générale des coûts software ou hardware. Bien que l’idée d’origine soit louable, une grande partie de ces projets vont échouer ou générer une grosse part de frustration par la nature même de l’initiative. De fait, il est facile d’occulter que la mission principale des équipes DSI est de pouvoir fournir aux utilisateurs métiers les meilleurs outils pour générer la valeur business optimale.

De la même manière, il est courant de voir des projets de transformation initiés par les directions Métiers, sans implication de la DSI au début de la réflexion. Ces types de projets sont souvent mis en place pour répondre à un besoin urgent et pour gagner en autonomie. Dans un souci d’efficacité, il est parfois tentant de ne pas s’aligner sur la stratégie groupe au niveau outil ou données.

C’est dans ce type de contexte, dans ce “No Man’s Land” périlleux, qu’AVISIA peut intervenir pour promouvoir les axes de valeur pour les deux parties et s’assurer que ces transformations soient conduites avec le moins de frictions possibles.

Les questions à se poser avant de démarrer

Avant de démarrer un projet de transformation, la définition de la  “Valeur Business Unique” (“Unique Business Value” chez nos amis anglo-saxon) permet de mesurer le degré d’urgence et d’importance du projet. Les questions à se poser sont les suivantes :

  • “Pourquoi changer ?” => En effet, sans un véritable besoin de changement et si l’outil en place permet de faire ce qui est nécessaire, le projet de transformation ne dispose pas d’un driver assez solide.
  • “Pourquoi maintenant ?” => Si le projet de transformation n’est pas prioritaire et si les impacts sont minimes, d’autres projets plus urgents prendront le pas sur celui-ci.
  • “Par quoi remplacer?” => Sans avoir de direction claire pour faire évoluer et transformer ses outils, il est facile de s’éparpiller, de ne pas trouver l’adhésion des utilisateurs ou de faire les mauvais choix technologiques

Ces questions montrent souvent des intérêts opposés entre les équipes DSI et les équipes Métiers qui peuvent générer des frictions et conflits. Tout comme dans le célèbre livre “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus”, une sorte de double langage bloque les relations et entraîne beaucoup d’incompréhensions. Nous allons voir par la suite que ces divergences ont des axes de valeur similaires qu’il est intéressant d’exploiter pour piloter ces projets de transformation.

Dans “Révolution”, il y a avant tout “évolution”

A la question, “Pourquoi changer ?” la réponse évidente est “Pour mieux”. Oui mais le “mieux” pour la DSI n’est pas toujours le “mieux” pour les équipes métiers et inversement. Prenons quelques exemples pour illustrer une transformation perçue différemment selon les directions :

Direction Métier DSI
Pourquoi changer ?  “Nous voulons un outil de dataviz plus moderne et flexible pour remplacer l’outil de BI vieillissant” “Le choix de l’outil BI n’était pas le bon”,”Il faut migrer et en développer de nouveaux”
Pourquoi changer ?  “Le serveur va changer et la performance n’est plus garantie” “Nous voulons virtualiser/cloudiser l’infrastructure pour la rendre plus flexible et facile à maintenir”
Pourquoi changer ?  “Nous voulons coder en Python/Java/Scala/etc pour faire nos modèles statistiques” “Les modèles devront être redéveloppés pour être industrialisés”, “Les langages utilisés ne vont pas coïncider avec ceux déjà utilisés”
Pourquoi changer ?  “Ça va être compliqué pour avoir accès aux données dont nous avons besoin” “Nous voulons contrôler l’accès aux données X/Y/Z pour maintenir l’intégrité de la chaîne data”

Evidemment le tableau ci-dessus est présent pour grossir le trait mais il est fréquent d’avoir ce type de remarques venant des différentes directions. Pour mener à bien des projets de transformation, le challenge principal est de comprendre ces divergences de perception pour impliquer les équipes dans l’ensemble du processus.

La différence comme levier de valeur 

Reprenons les exemples précédents et essayons de comprendre où se situe l’axe de valeur pour les deux parties. Le but n’est pas de faire la liste exhaustive car trop dépendant du contexte néanmoins voici des exemples courants :

  Direction Métier DSI
BI vers Dataviz
  • Outil accessible à un plus grand nombre d’utilisateurs
  • Fonctionnalités plus nombreuses et plus modernes
  • Meilleures capacités de diffusion et partage
  • Plus grande autonomie des directions métiers
  • Meilleure valorisation des reportings et de la chaîne data interne
  • Automatisation et administration simplifiées
Virtualisation/
Cloudisation
  • L’infrastructure peut suivre les besoins métiers
  • Mise en place de PCA plus facile
  • Infrastructure plus facile à maintenir
  • Optimisation et rationalisation des serveurs
  • Alignement avec des stratégies “Big Data” 
Développement Open-Source des modèles
  • Amélioration de la performance des modèles
  • Algorithmes plus récents et plus nombreux
  • Communauté Open-Source 
  • Plus grande collaboration entre les métiers et la DSI
  • Réduction des coûts des solutions propriétaires
  • Plus grande indépendance et autonomie par rapport aux choix éditeurs
Contrôle des données 
  • Amélioration de la qualité de la donnée
  • Définition unifiée de la donnée entre les directions 
  • Urbanisation plus aisée des données
  • Suivi des réglementations GDPR 
  • Évolutions des volumes maîtrisées

A travers ce premier article, nous avons vu les questions fondamentales à se poser avant d’initier un projet de transformation, comprendre les axes de valeur propres à la question “Pourquoi changer ?” et la manière de les présenter à des équipes différentes. Dans un second article, nous tâcherons d’aborder ce type de projet de transformation sous un angle plus technique en répondant à la question “Par quoi remplacer ?” et vous avez déjà la réponse … Par mieux !

Recent Posts

Laisser un commentaire

Nous contacter

AVISIA
Bonne année 2019